• Voilà ça c'est fait....

    Si vous avez déjà lu mon blog, vous savez que j'adore la cuisine...
    Eh bien lors de mon année autour de l'Australie, j'ai réalisé un de mes rêves de gamin.

    Ce rêve de gamin était de travailler comme cuisinier dans un vrai restaurant.
    Pour vivre dans ce fabuleux qu'est l'australie pendant un an, il faut bien travailler donc je me suis dit pourquoi tenter de travailler dans les cuisines, tu ne peux tenter cela qu'ici.

    Donc j'ai commencé à travailler comme kitchenhand, c'est a dire qu'on est là pour éplucher, laver et faire le boulot un peu ingrat. Puis voyant ce que faisait les autres au dessus de moi, étais dans mes cordes et ayant maintenant l'experience des cuisines, je me suis dis tente d'autres postes.

    C'est donc comme cela que je me suis retrouvé, sous-chef dans un super restaurant sur Melbourne. C'était un restaurant privé du club automobile de Victoria (état du sud de l'australie). C'était génial. Lors de mon premier jour, c'était la saint valentin, j'ai commencé à 10h du matin. La première fois où j'ai regardé ma montre il était 21h, et j'ai fini vers 22h soit 12 h d'affilé sans break. Voilà un peu le prix des rêves...

    Puis l'Australie permet, au contraire de la France, de montrer ses qualités sans posséder les diplômes les prouvant soit disant. C'est ainsi qu'aprés quelques shifts (sortes de missions intérmaires) dont quelques un en tant que sous-chef au Village lors des CommonWealth Games (c'était l'endroit où tous les athlètes vivent, un peu comme le Village lors des J.O). Je me suis retrouvé mon propre chef, c'est à dire que j'étais le chef d'une cuisine avec deux sous-chefs pour le restaurant d'un hotel du groupe Accord sur Brsibane. Ce n'était pas un grand restaurant, une 40aines de couverts mais je peux vous dire que lorsque je suis arrivé sur place et que j'ai réalisé que cette fois ci, il n'y aurait pas de personne au dessus de moi dans la cuisine, j'ai commencé à avoir un peu de stress. Mais ensuite dès que le service commence et que les ordres arrivent, vous ne voyez plus le temps passé et c'est que tu régal. Tout de même, c'est quelque chose que de gérer tous les ordres arrivant...

    Et donc voilà un rêve de gamin qui s'est accompli, je vous garanti que cela vous fait grandir...
    Bientôt de retour en France et cette fois ci je devrais faire avec mes diplômes pour trouver mon premier réel emploi. Ce nouveau job sera trés loin de la cuisine étant donné mon master en Finance, je ne pense pas que cela me renvoit dans les cuisines, quoique qui sait mais en tout cas pas sur en tant que chef...


    votre commentaire
  • WOK


    J'ai acheté un WOK et donc à midi c cuisine au WOK...

    Je suis partant pour le Porc au Gimgembre, attention tous les sens vont se réveiller, je ne sais pas si j'ai bien fait d'inviter une copine, mmmmm...


    6 commentaires

  • Ingrédients:
    (pour 2 personnes)

    2 grillades de porc.
    1/2 botte de cerfeuil.
    150g de riz arborio.
    150g de petit pois.
    150g de champignon.
    5cl de bière de Mars.
    1/2 litre de bouillon de volaille trés chaud.
    1 oignon émincé.
    2 c. à soupe d'huile d'oilive.
    35g de beurre.
    parmesan frais rapé.
    le jus d'un citron.
    sel et poivre.

    Préparation:

    Mettre à cuire les légumes dans de l'eau bouillante salée. Les égoutter. Réserver. Nettoyer le cerfeuil et le diviser en quatre bouquets. Réserver.

    Préparer le risotto :
    Dans une casserole sur feu moyen, mettre l'huile d'olive, l'oignon et le riz. Faire cuire 3 minutes en remuant jusqu'à ce que le riz devienne transparent-nacré.
    Verser la bière et laisser s'évaporer.
    Mouiller à hauteur avec le bouillon, saler, poivrer. Laisser cuire jusqu'à évaporation presque complète en remuant sans arrêt. Ajouter les légumes au bout de 15 minutes de cuisson puis poursuivre la cuisson environ 5 minutes : le risotto est cuit lorsque le grain de riz est fondant mais ferme et que le mélange est d'aspect crémeux. Incorporer le beurre et le parmesan râpé. Lier en remuant vite.

    Pendant la cuisson du risotto :
    Préparer les grillades de porc : saisir la viande à la poêle. Saler, poivrer et arroser d'un trait de jus de citron. Sur chaque grillade, poser un bouquet de cerfeuil.
    Rouler la viande sur elle-même et maintenir avec une pique.
    Arroser le risotto d'un léger filet d'huile d'olive. Déposer les roulades de porc aux herbes. Servir aussitôt.


    votre commentaire
  • Ingrédients:

    600g de fraises gariguettes.
    300g de pâte sablée. (pr la recette demandée)
    10cl d'huile d'olive.
    1 gousse de vanille.
    1/2 citron.
    2 branches de basilic.
    80g de sucre en poudre.
    Qq gouttes de vinaigre balsamique.
    Poivre du moulin.

    Préparation:

    Préchauffer le four (thermostat 6 – 180°C).

    Huiler très légèrement une tourtière de 24 centimètres de diamètre.

    Abaisser la pâte au rouleau sur 3 millimètres d'épaisseur et en garnir la tourtière. Faire une bordure bien droite et piquer le fond avec les dents d'une fourchette.

    Mettre un disque de papier sulfurisé sur la pâte et le recouvrir de légumes secs destinés à cet usage.

    Enfourner à mi-hauteur et faire cuire le fond de tarte à blanc 20 à 25 minutes.

    Laver les fraises, les égoutter et les équeuter. En réserver 450 g et couper les autres en 4.

    Mettre le sucre en poudre et le jus du demi-citron dans une casserole. Faire cuire jusqu'à dissolution du sucre, puis ajouter les fraises coupées en 4 et la gousse de vanille coupée en 2 dans le sens de la longueur et bien raclée.

    Faire cuire environ 5 minutes sur feu doux en mélangeant, jusqu'à ce que les fraises soient confites. Eliminer la gousse de vanille et laisser tiédir.

    Au sortir du four, délester le fond de tarte des légumes secs. Le laisser refroidir, puis démouler sur un plat et étaler les fraises confites sur le fond.

    Couper les gariguettes réservées en 2 et les disposer sur la tarte, face coupée vers le haut.

    Arroser d'un filet d'huile d'olive mélangé à quelques gouttes de vinaigre balsamique et parsemer quelques feuilles de basilic ciselées. Pour terminer, donner un tour de moulin de poivre.


    votre commentaire
  • Ingrédients: (pr 2 personnes)

    • 200g de filet de saumon sans peau et sans arêtes.
    • 2 jus de citron vert +1/2 pour le zeste.
    • 1 jus de citron jaune.
    • 15 g de poivre au naturel.
    • 1/2 botte d'aneth.
    • 1/2 botte de cerfeuil.
    • Qq feuilles de basilic.
    • 3 cuil. à soupe d'huiled'olive.
    • sel et poivre.

    Préparation:

    Préparez la marinade : dans un bol, versez les jus de citron, le sel, l'huile. Emulsionnez puis ajoutez la moitié de poivre vert égoutté, quelques brins d'aneth ciselé et qq feuilles de basilic.
    Découpez le saumon en fines escalopes avec un couteau à grande lame très bien affûtée.
    Sur un plat sans rebords, étalez plusieurs tranches de saumon. Arrosez de marinade. Recouvrez de poisson puis de marinade jusqu'à épuisement des ingrédients.
    Fermez d'un film étirable. Placez au frais pendant 12 h.
    Au moment de servir, prélevez de fines lanières du zeste d'un citron vert avec un zesteur.
    Egouttez les escalopes de saumon.
    Répartissez-les sur les assiettes en rosace, arrosez légèrement de marinade au poivre vert, décorez de zestes de citron vert, de pluches d'aneth et de cerfeuil.
    Servez très frais avec une sauce au yaourt étendue de jus de citron et de menthe ciselée.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique